Dans un marché de l’emploi tendu et une situation économique inflationniste, de nombreuses entreprises innovent pour retenir leurs talents. Et si la clé était l’accès à la formation ?

Selon une étude de Docebo publiée le 10 janvier 2023, 8 employés français sur 10 (83 %) préféreraient travailler pour un employeur qui privilégie la formation et permet des opportunités de développement. Par ailleurs, 66% d’entre eux déclarent envisager de changer d’emploi si leur employeur réduit leur offre à des solutions learning.

Une stratégie marque-employeur

Lorsque l’on demande aux employés français les trois principales raisons pour lesquelles ils souhaitent quitter leur emploi ou l’ont déjà fait, ils citent d’abord le fait de ne pas être suffisamment rémunérés (83%), les "possibilités limitées de gravir les échelons de carrière" (44%) et la qualité insuffisante des avantages offerts (39%). Près de la moitié des salariés considère donc le développement de leurs compétences comme un facteur important d’engagement. Si le contexte économique contraint de nombreuses entreprises à geler les salaires, l’investissement autour des axes learning & development apparaît alors comme une solution pertinente pour fidéliser les collaborateurs.

8 Millenials sur 10 déclarent qu'ils seraient plus enclins à choisir un employeur qui donne la priorité au développement des compétences, contre 79 % pour la génération Z. 

L’engouement des Millennials

L’importance accordée à l’accès à la formation s’accroît auprès des employés jeunes, selon cette même étude.  Ainsi, 8 Millenials sur 10 déclarent qu'ils seraient plus enclins à choisir un employeur qui donne la priorité au développement des compétences, contre 79 % pour la génération Z.  "On observe ici une tendance claire qui montre que les opportunités de formation et de développement sont importantes pour les Français et à quel point le développement de carrière est un élément non négociable lorsqu'il s'agit de choisir, et de rester dans une entreprise" commente Laurent Balagué, Head of Analytics Product Line chez Docebo.

La génération Y se montre donc particulièrement exigeante concernant les enjeux de mobilité. Aux entreprises de prendre en compte cette tendance et considérer l’accès à la formation non comme une option mais comme un axe d’investissement prometteur.

Elsa Guérin